Arles : un joyau historique caché au cœur de la Provence

0
Afficher Masquer le sommaire

Nichée dans les Bouches-du-Rhône, Arles est un véritable trésor méconnu.

Cette petite ville provençale regorge d’histoire à chaque coin de rue.

Si vous cherchez un endroit où le passé prend vie, où l’art se mêle aux vestiges antiques, et où la culture provençale bat son plein, ne cherchez plus.

Arles vous attend, prête à vous dévoiler ses secrets millénaires.

Un voyage dans le temps à travers les rues d’Arles

Dès qu’on pose le pied à Arles, on est transporté dans une autre époque. Les ruelles pavées racontent des histoires vieilles de plus de 2000 ans. Fondée par les Grecs au 6ème siècle avant J.-C., Arles a connu son apogée sous l’Empire romain. Aujourd’hui, elle garde fièrement les traces de ce passé glorieux.

Les incontournables vestiges romains

  • Les arènes d’Arles : Construites à la fin du 1er siècle, elles sont le symbole de la ville. Imaginez les gladiateurs qui s’y affrontaient il y a des siècles ! Aujourd’hui, elles accueillent des spectacles et des corridas.
  • Le théâtre antique : Un peu plus vieux que les arènes, il date du début du 1er siècle. C’est l’un des plus anciens théâtres romains encore debout. En été, on peut y assister à des concerts sous les étoiles.
  • Les thermes de Constantin : Moins connus mais tout aussi fascinants, ces bains romains vous plongent dans le quotidien des Arlésiens d’autrefois.

L’empreinte du Moyen Âge

Arles ne s’est pas arrêtée à l’Antiquité. Le Moyen Âge y a aussi laissé sa marque :

  • L’église Saint-Trophime : Ce joyau du 12ème siècle est un must-see. Son portail sculpté représentant le Jugement dernier est à couper le souffle.
  • Le cloître Saint-Trophime : Attenant à l’église, c’est un havre de paix en plein cœur de la ville.

Sur les pas de Van Gogh : quand l’art rencontre l’histoire

Arles, c’est aussi la ville qui a inspiré le célèbre peintre Vincent Van Gogh. Il y a vécu de 1888 à 1889, une période courte mais intense pendant laquelle il a créé certaines de ses œuvres les plus connues.

Les lieux qui ont marqué le peintre

  • Le café de la place du Forum : Immortalisé dans “Terrasse du café le soir”, c’est devenu un lieu de pèlerinage pour les fans de l’artiste.
  • Le jardin de l’hôpital : C’est ici que Van Gogh a peint “Le jardin de l’hôpital à Arles”. Un endroit paisible qui n’a pas beaucoup changé depuis.
  • Le pont de Langlois : Ce pont-levis a inspiré plusieurs tableaux à l’artiste. Il se trouve à quelques kilomètres du centre-ville.

La Fondation Van Gogh : l’art d’hier et d’aujourd’hui

Pour les amateurs d’art, la Fondation Van Gogh est incontournable. Elle propose des expositions temporaires mettant en relation l’œuvre de Van Gogh avec des artistes contemporains. C’est l’occasion de voir comment l’héritage du peintre continue d’influencer l’art moderne.

Au-delà des murs : la nature sauvage aux portes d’Arles

Arles, ce n’est pas que de la pierre et de l’histoire. C’est aussi le point de départ idéal pour explorer la Camargue, cette région naturelle unique au monde.

La Camargue : un écosystème fascinant

  • Les marais salants : Ces étendues blanches à perte de vue sont un spectacle à ne pas manquer.
  • Les flamants roses : Emblèmes de la région, on peut les observer dans leur habitat naturel.
  • Les chevaux et taureaux Camargue : Ces races locales font la fierté des habitants.

Des activités pour tous les goûts

La Camargue offre mille et une façons de la découvrir :

  • Balade à cheval dans les marais
  • Observation des oiseaux dans le Parc naturel régional de Camargue
  • Visite des salins d’Aigues-Mortes
  • Dégustation de riz de Camargue et de vin des sables

Les traditions provençales : l’âme d’Arles

Arles, c’est aussi le cœur battant de la culture provençale. Les traditions y sont encore bien vivantes et font partie intégrante de la vie quotidienne.

Les fêtes locales à ne pas manquer

  • La Feria d’Arles : Deux fois par an, la ville vibre au rythme des corridas et des fêtes de rue.
  • Les Rencontres d’Arles : Ce festival de photographie international attire les passionnés du monde entier chaque été.
  • La fête du costume : En juillet, les Arlésiennes sortent leurs plus beaux habits traditionnels.

La gastronomie arlésienne : un festin pour les papilles

On ne peut pas parler d’Arles sans évoquer sa cuisine. Voici quelques spécialités à goûter absolument :

  • La gardiane de taureau
  • La soupe au pistou
  • Les tellines (petits coquillages locaux)
  • Les calissons d’Aix (pas d’Arles, mais tout proche !)

Conseils pratiques pour votre séjour à Arles

Quand visiter ?

Arles est agréable toute l’année, mais voici quelques points à considérer :

  • Printemps et automne : Temps doux et moins de touristes
  • Été : Chaud mais animé avec de nombreux festivals
  • Hiver : Frais mais idéal pour les amateurs de photographie (lumière magnifique)

Comment se déplacer ?

Le centre-ville d’Arles est petit et se parcourt facilement à pied. Pour explorer les alentours :

  • Location de vélo : idéal pour les balades en Camargue
  • Bus locaux : pour rejoindre les plages ou les villages voisins
  • Voiture : pratique pour explorer la région, mais attention au stationnement en centre-ville

Arles est bien plus qu’une simple étape sur la route des vacances. C’est une ville qui mérite qu’on s’y attarde, qu’on flâne dans ses ruelles, qu’on s’imprègne de son atmosphère unique. Entre son patrimoine historique exceptionnel, son lien avec l’art, et sa proximité avec la nature sauvage de la Camargue, Arles a tous les ingrédients pour séduire les voyageurs en quête d’authenticité. Alors, prêt à partir à la découverte de ce joyau provençal ?

4.6/5 - (12 votes)
Partager cet article

Rédacteur du site Economie News spécialiste de l'économie, il est passionné par l'économie et les nouvelles technologies. Il publie des actualités liées à l'économie, la finance et les technologies. Il est actuellement Gérant de la société Impact Seo, une agence web basée Aix-En-Provence.

Les commentaires sont fermés.