Toyota et Madza, une alliance pour l’avenir ?

0

Les constructeurs automobiles Toyota et Madaza souhaitent se réunir au sein d’une nouvelle usine conjointe en Amérique dans le but de renforcer leurs forces dans le secteur des automobiles électriques. 

C’est notamment de cela, qu’aujourd’hui, les deux constructeurs discutent, pour une future collaboration, purement technologique dans le secteur des voitures électriques, qui reste les meilleures solutions pour l’avenir.

Le constructeur Toyota souhaite notamment, par le biais de ce rapprochement, disposer de 5% de parts de son homologue le faisant ainsi entrer à la première place des constructeurs japonais.

Cette nouvelle a été particulièrement bien prise par les opérateurs de la bourse à Tokyo. En effet, une telle alliance ne serait que bénéfique pour le cours de l’action des deux entreprises automobiles. D’ailleurs, l’action de Madza a grimpé de plus de 2%.

L’usine serait construite aux Etats-Unis

Les deux constructeurs de voitures souhaitent aussi construire une usine conjointe basée aux Etats-Unis. Cette dernière serait dotée d’une capacité de production équivalente à 300.000 véhicules annuelle. La majorité des voitures construites seraient des SUV, car il s’agit d’un produit de choix pour les Américains qui en raffolent.

Le coût de cet investissement dépasserait le milliard de dollars et l’usine serait terminée pour 2021. Une telle usine permettrait la création de 4.000 postes. Les avantages d’une telle alliance sont bien présents, ne serait ce pour la réduction des coûts ainsi que l’expertise des deux constructeurs qui seront alors mises en commun. 

Pou rappel, le constructeur automobile Toyota fabrique ses voitures sur le sol américain tandis que Mazda, lui, importe ses voitures du Japon et du Mexique principalement. De plus, construire une telle usine Etats-Unis répond parfaitement aux exigences de l’administration de Donald Trump, qui souhaite augmenter le nombre de production de voiture sur le sol américain.

Des alliances déjà existantes ?

Les deux constructeurs automobiles n’en sont pas à leur premier coup d’essai. En effet, en 2010, Toyota avait fait le choix de fournir à Mazda des technologies hybrides pour la conception de voitures thermiques/électriques. En contrepartie, Mazda, assemble et produit des voitures pour Toyota sur le sol mexicain. 

Un autre accord avait été signé en 2015, permettant ainsi aux deux constructeurs « d’évaluer comment utiliser au mieux les atouts respectifs de chaque compagnie » dans le but de produire des véhicules moins polluants pour l’environnement et d’améliorer par la même, la sécurité des voitures.

mm

Professeur de français, je suis également rédactrice pour economie-news. J'écris principalement pour la partie Immobilier qui m'intéresse particulièrement, mais il m'arrive aussi de poster sur d'autres sujets au gré de mes envies.

Comments are closed.