Aux US, des salariés se font implantées des puces électroniques

0

Aux Etats-Unis, les salariés de l’entreprise « Three Square Market de River Falls » (Wisconsin) sont les premiers à tester volontairement l’expérience de se faire implanter une puce électronique dans la peau au niveau de la main.

Il leur suffira d’un geste de la main

Une histoire qui ressemble vraiment à un film de Science-fiction et pourtant bien réel consiste à se faire implanter une puce électronique pour pouvoir être connecté et gérer des appareils informatiques. C’est ce qu’on fait des salariés Américains de l’entreprise « Three Square Market de River Falls » en se faisant implanter entre l’index et le pouce, une puce électronique de la taille d’un grain de riz. Dorénavant, il leur suffira seulement d’un geste de la main pour ouvrir les portes le matin, pour accéder à sa session sur le poste informatique, ou pour payer la cantine. Cette puce a été testé volontairement par 80 des salariés de l’entreprise et elle remplacera le badge qu’il possédait jusqu’alors.

Une puce avec le système RFID

La puce d’un coût de 255 euros environs a été créée par le fabricant suédois Biohax et a été approuvé par l’agence de régulation américaine (FDA). La puce fonctionne sous le système de l’identification par radiofréquence (RFID) déjà connu pour le suivi des livraisons de colis.

Alternative pour les réticents

Jusqu’alors les « biohackers » cherchant à améliorer la technologie de « l’homme augmenté » testaient sur eux-mêmes leurs nouvelles technologies. C’est la première fois qu’une entreprise accepte de devenir les cobayes de leurs expériences. Les réticents pourront posséder un bracelet ou une bague « connecté » à la place de la puce.

Intérêt de l’entreprise « cobaye »

L’intérêt pour l’entreprise Américaine Three Square Market qui vend un logiciel pour les distributeurs de snacks est d’avoir un retour positif sur sa notoriété.

mm

Auteur sur le Magazine Economie-news.com depuis 2015, je partage ma passion pour le monde politique en rédigeant des articles traitants de politique française principalement. Passionné de politique et d'histoire depuis très jeune, j’ai fais mes premiers pas dans ce monde dès la sortie de mon bachelor en science politique. Au plaisir d’échanger.

Comments are closed.