Comment nettoyer son canapé design en tissu ?

0

Vous avez craqué pour ce somptueux canapé design en tissu. Et maintenant il trône dans votre salon, vous offrant de purs moments de détente et de convivialité. Mais si les canapés en tissu ont le mérite d’être beaux et élégants, ils ont aussi une fâcheuse tendance à être salissants. Alors, vous vous demandez comment en prendre le plus grand soin, ou comment venir à bout de ses vilaines taches sans abîmer votre divan dernier cri. Voici des conseils d’entretien simples et efficaces pour garantir et redonner à vos intérieurs tout leur éclat d’origine.

Canape
Canape

Le nettoyage régulier de votre canapé en tissu pour préserver sa couleur à travers le temps

Bien qu’il allie beauté et confort, un canapé en tissu est plus sensible aux poussières, comparé à son homologue en cuir. Il convient donc de le dépoussiérer régulièrement pour garder son aspect originel et éviter que les couleurs ne ternissent. Deux fois par mois, procédez donc tout en douceur, en utilisant l’embout brosse douce spécial de votre aspirateur pour éliminer les poussières, vecteurs de crasse. S’il s’agit d’un canapé textile avec housse amovible, la housse peut à votre guise être lavée en machine ou au pressing pour un nettoyage à sec. Ce lavage est à effectuer tous les deux ans. Quant au canapé tapissier, non déhoussable, il exige d’être nettoyé à sec en vaporisant sur toute sa surface des mousses spécialement conçues pour les textiles. Les impuretés sont ainsi éliminées tout en préservant la couleur initiale du tissu. Ces mousses agissent en quelques minutes. Il faut éponger ensuite avec un linge propre sans oublier de recouvrir au préalable de ruban adhésif les pieds et les armatures du fauteuil. Par précaution, testez toujours les produits du commerce sur une partie non visible de votre meuble.

Le nettoyage occasionnel de votre canapé en tissu en cas de tache récalcitrante

Faire disparaître les taches les plus courantes est à votre portée grâce à quelques astuces simples à appliquer dès l’arrivée des accidents. Pour venir à bout des taches de boisson telles que le café, ou de nourriture, munissez-vous de savon de Marseille ou de liquide vaisselle. Appliquez avant de rincer à l’eau tiède, sans trop mouiller, et essuyez avec un chiffon propre et soyeux avant d’utiliser un sèche -cheveux. Concernant le chewing-gum, vous parviendrez à le décoller en le durcissant par le passage de glaçons enfermés à l’intérieur d’un sachet. Quant aux taches de stylo à bille ou de stylo feutre, frottez avec un chiffon imbibé d’alcool à 90°, et appliquez ensuite du liquide vaisselle avant de rincer et sécher. Pour ce qui est des poils d’animaux, armez-vous d’un gant en caoutchouc et frottez pour les attirer. Vous n’avez ensuite plus qu’à mettre les poils en boule. Vous pouvez aussi être confronté à des tâches moins courantes telles que de la cire, de la colle ou encore du rouge à lèvres. Le passage du fer chaud sur un buvard directement posé sur la trace de cire permet de l’absorber. L’idéal pour la colle, c’est d’agir avant qu’elle ne sèche, en l’humidifiant à l’eau chaude avant d’éponger avec du vinaigre blanc. Un chiffon imbibé d’éther ou de lotion démaquillante non grasse retire comme par magie une marque de rouge à lèvres.

Leave A Reply