Un attentat déjoué sur Marseille, 5 jours avant les présidentielles

0

Deux hommes ont été arrêtés mardi sur Marseille alors qu’ils préparaient une attaque « imminente ». La cible visée par cet attentat n’est pas encore connue des services de police mais en arrivant dans l’appartement des deux hommes radicalisés, ils ont découvert de nombreuses armes à feu, un drapeau de Daesh et 3 kilos d’explosifs (TATP), un arsenal très prisé des djihadistes.

Les suspects 

Les deux hommes, Mahiedine Merabet, 29 ans, et Clément Baur, 23 ans, de nationalité française, sont radicalisés et fichés S depuis 2015. Ces deux hommes se sont rencontrés pendant un séjour en prison en 2015 où ils auraient partagés la même cellule pendant deux mois.

Une vidéo de « revendication » et « d’allégeance »

Durant la conférence de presse du mardi 18 avril, le procureur annoncé avoir intercepté une vidéo du 12 avril dernier, préparée par le plus âgé des deux, Mahiedine M, et à destination de Daesh afin de revendiquer l’attentat qui allait se produire. Sur cette vidéo, l’homme montrait clairement le drapeau de Daesh et celui de l’Etat islamique avec une table où était disposé un fusil-mitrailleur (UZI) et des munitions avec laquelle on pouvait lire « la loi du talion » (œil pour œil, dent pour dent). Il y avait également la une du quotidien « le Monde » daté du 16 mars 2017 avec en couverture le candidat à la présidentielle, François Fillon, qui aurait pu être la cible visée par l’attentat.

Cherchaient-ils à s’attaquer à la présidentielle ?

Rien n’est sur car la cible visée par cet attentat n’était pas clairement définie mais on sait que sans l’intervention des forces de l’ordre ces deux hommes s’apprêtaient à choquer le monde entier en période de campagne électorale.

mm

Auteur sur le Magazine Economie-news.com depuis 2015, je partage ma passion pour le monde politique en rédigeant des articles traitants de politique française principalement. Passionné de politique et d'histoire depuis très jeune, j’ai fais mes premiers pas dans ce monde dès la sortie de mon bachelor en science politique. Au plaisir d’échanger.

Comments are closed.